LES DOMAINES EN GÉOBIOLOGIE

Les énergies cosmo-telluriques

Les énergies cosmiques

Pour faire simple : la terre est en permanence bombardée par des rayonnements cosmiques chargés de particules d’énergie d’origine solaire, appelées par les physiciens : rayons cosmiques.

Heureusement, ils sont en partie arrêtés par la couche d’ozone qui a un rôle de bouclier et de filtre, ce qui rend la vie possible sur notre belle planète Terre.

Il y’a un intérêt grandissant des géobiologues sur l’étude des forces d’attraction des corps célestes, comme le soleil et la lune, qui ont une forte influence sur les précipitations, les températures et l’ensoleillement, mais aussi sur le vivant.

Les énergies telluriques

Les différents mouvements de matière se produisant à l’intérieur de la Terre, dont nous n’avons qu’une connaissance très partielle, produisent les ondes ou courants telluriques.

Par définition, les géobiologues parlent d’ondes, pour tout ce qui sort de la Terre, et de courants, pour ce qui reste à l’intérieur. Un exemple de mouvement : L’inversion des pôles magnétiques qui se fait lentement et dont le demi-cycle est de 270000 ans. Les scientifiques avancent l’hypothèse que cette inversion constitue une sorte de “système respiratoire magnétique” de la Terre.

Les énergies telluriques sont dites « négatives » (par opposition aux forces cosmiques), « évolutives », elles sont liées au magnétisme et leur principe est terre.

Les failles

Les failles sont des zones de fracture géologique en profondeur ou en surface qui génèrent des ondes telluriques et vibratoires préjudiciables pour le vivant (l’homme animal et végétal) surtout si elles sont associées a d’autres phénomènes telluriques comme les veines d’eau, les réseaux Hartman, Curry… etc. ce qui est fréquent.

Elles sont encore plus nocives pour le vivant quand elles se situent sur des zones de repos ou de travail comme : nos salons, nos chambres à coucher ou bureaux, poste fixe à l’usine et autres lieux.

Les veines d'eau souterraines

Les veines d’eau qui passent dans nos sols peuvent être simples ou multiples. Elles peuvent s’ouvrir en patte d’oie ou encore former un croisement important sur lequel les sourciers ont pour habitude de forer afin d’avoir une plus grosse quantité d’eau.

Cette eau qui circule sous nos pieds crée et libère des énergies. Que ce soit des minéraux, des algues, elle génère également une charge électromagnétique plus ou moins importante du fait de son frottement sur les éléments qu’elle rencontre elle se charge aussi d’énergies négative lorsqu’elle passe sous les différentes usines Nucléaires décharges publiques et autres sites industriels).

Ces différentes énergies et champs magnétiques ont une influence directe sur nos recherches et également notre santé. (Je tiens à rappeler que ce n’est pas l’eau qui est nocive, mais les énergies qu’elle véhicule).

Les cheminées cosmo-telluriques

Les cheminées sont des entités du monde éthérique. Nous les appelons cosmo-telluriques car elles s’élèvent plusieurs mètres au-dessus sol et pénètre a plusieurs mètres dans la terre.

Leur noyau se trouve dans le sol et elles se déploient en corolle comme une fleur à leur sommet. Elles font entre 60 cm et 4 mètres de diamètre. Elles possèdent entre 0 et 10 bras qui sont répartis de manière régulière autour de leur cœur. Le cœur est un tube don le diamètre varie en fonction de la taille des cheminées.

Elles sont soit positives, soit négatives et vont toujours par paire. Les cheminées négatives nous « déchargent » de notre énergie, les cheminées positives nous « rechargent » (test kinésiologique à l’appui). Mais il faut éviter d’y séjourner trop longtemps, car elles sont nocives pour le vivant.

Le réseau Hartmann

Le réseau porte le nom du docteur en médecine et géobiologue allemand réputé qui l’a découvert en 1952 et qui a défini son maillage.

Le maillage est rectangulaire, les dimensions sont sous nos latitudes, d’environ 2,00 m dans le sens nord-sud et 2,50 m dans le sens est-ouest. Les bandes qui le délimitent ont une Largeur d’environ 25 cm. Les croisements de ces bandes peuvent avoir une influence néfaste sur le vivant « animal ou végétal », surtout si elles se croisent avec d’autres réseaux.

Il est important de savoir que le réseau Hartmann dans son état naturel n’est pas nocif, car il est dans un état végétatif « endormi ». Il devient nocif uniquement à cause de la fréquence 50 Hertz. En effet, dans les régions et départements où la pollution électrique n’existe pas, le réseau Hartmann n’est pas ou très peu révèle.

Le réseau Curry

Le réseau Curry ou (réseau diagonal) porte le nom du docteur en médecine et géobiologue allemande qui l’a découvert et défini en 1950.

Ce réseau qui couvre également toute la surface de la Terre se présente sous forme d’un maillage carré de 3,50 à 8 m selon les latitudes. L’épaisseur des murs est comprise entre 40/50 cm, orienté nord-est, sud-ouest, nord-ouest et sud-est, donc en diagonale par rapport au réseau Hartmann.

Les croisements de réseaux

Les croisements des réseaux Hartmann et Curry ont une influence sur le vivant hommes, animaux et végétaux surtout si les points de croisement qui sont des zones pathogènes se situent sur des zones de repos.

Avec le temps, cela peut avoir des effets néfastes sur les organes vitaux et à terme développer des maladies.

Les vortex

Les vortex sont utilisés depuis la nuit des temps. Ils se présentent comme une grande spirale s’élevant dans le ciel, et descendant sous terre.

Appartenant au monde éthérique, ils sont bien évidemment invisibles sauf pour les initiés. Leurs taux vibratoires varient en fonction de leurs dimensions et de leurs fonctions. Depuis les origines, c’est auprès des vortex que les hommes ont toujours cherché à vivre leurs expériences transcendantales. Tous les hommes de culte les ont côtoyés : les prêtres, les imams, les chamans, les moines toutes les cultures en ont fait leur lieu de méditation et de cérémonie.

Au cœur du Vortex, tout votre corps monte en vibration, dans cet état, toutes les facultés extra-sensorielles se développent, médiumnité, télépathie, claire voyance… Cette haute fréquence va accentuer toutes les perceptions, toutes les émotions. Une méditation sur un Vortex peut provoquer de puissants états au niveau de la conscience et de la perception. Dans ces lieux, le pouvoir créateur de l’homme est aussi décuplé.
En langage sanskrit, les Chakras sont des vortex d’énergie permettant à l’énergie vibratoire de circuler librement. Lorsqu’on le rapporte au corps humain, les vortex énergétiques principaux se trouvent positionnés sur les chakras que traditionnellement on représente sur la face du corps : leur rôle est de faciliter les communications, élévation de la conscience et du taux vibratoire. Même si elle est invisible, cette énergie des vortex agit vibratoirement sur les individus et les groupes…

Attention une chose très importante tous les Vortex ont un gardien ce gardien œuvre soit pour la lumière soit pour l’ombre, il est donc très important de faire preuve de sagesse et de prudence et de déterminer qui garde le Vortex avant de faire une méditation ou de vous y ressourcer cela vous évitera bien des désagréments !

error: Ce contenu est protégé!